Comment soigner un chat qui éternue ?

Chez le chat, aussi, l’éternuement est un réflexe involontaire de protection où l’air est brusquement expulsé du nez et de la bouche. Ce mécanisme a pour but d’expulser les corps étrangers tels que la poussière des voies respiratoires. L’éternuement est plutôt fréquent chez ces félins. Mais lorsqu’il persiste, il y a de quoi s’inquiéter. Découvrez dans cet article comment soigner un chat qui éternue.

Quelles astuces pour soigner un chat qui éternue ?

Normalement, la durée d’éternuement d’un chat ne doit pas dépasser 3 jours. Au-delà de cette durée, vous devez songer à lui administrer des anti-inflammatoires ou antihistaminiques. Généralement, l’éternuement du chat est accompagné d’un écoulement nasal. Cela veut dire qu’il est enrhumé et son nez serait très encombré. Dans ce cas, vous devez humidifier les pièces de votre maison ou de votre appartement. Lorsque vous prenez un bain chaud, le fait de laisser votre félin dans la salle de bain lui fera aussi un grand bien. Toutefois, la procédure la plus efficace serait de procéder à l’inhalation.

A voir aussi : Est-ce que le chat peut mourir du coryza ?

Pour ce faire, enfermez votre chat dans sa cage de transport et déposez devant celle-ci une casserole d’eau chaude. Dans cette dernière, vous pouvez ajouter des produits spéciaux pour chat pour lutter contre le rhume. Enfin, recouvrez la cage et la casserole d’un linge et attendez environ 15 minutes. Ce traitement peut être repris deux à trois fois par jour. Si l’éternuement persiste, vous devez vous rendre chez le vétérinaire. Il peut s’agir d’un mal qui menace la vie ou le bien-être de votre félin.

Lire également : Comment prendre soin de son chat enceinte ?

Quelles sont les causes les plus sérieuses d’éternuement chez le chat ?

Si les éternuements sont très fréquents et accompagnés de plusieurs autres symptômes, il est très probable que votre chat soit malade. Primo, l’éternuement peut être dû au coryza. C’est un ensemble de virus et de bactéries qui provoquent ce qu’on appelle le rhume chez le chat. En fonction de l’agent pathogène à l’origine de la maladie, le chat présente d’autre symptôme comme la fièvre, l’inflammation des yeux, la bronchite ou la pneumonie. Secondo, il peut s’agir d’un refroidissement.

Ce problème est fréquent en cas de basses températures. Par ailleurs, c’est un rhume léger qui guérit de lui-même. Tertio, il peut s’agir d’une allergie. En effet, comme les hommes, certains chats souffrent d’allergie. En cas d’allergie, le système immunitaire réagit de manière excessive à des stimuli environnementaux. En principe, ces derniers sont inoffensifs. Il peut s’agir de la poussière et du pollen. L’éternuement chez le chat peut aussi être causé par des corps étrangers ou des tumeurs.

vous pourriez aussi aimer