Comment respire la tortue de terre ?

Encore appelée Chéloniens ou Testudines, la tortue est un vertébré tétrapode qui a colonisé à la fois la terre et les eaux. C’est une espèce qui se caractérise non seulement par sa carapace, mais aussi son organisme. La carapace est constituée d’un plastron au niveau du dos et d’une dossière sur le dessus. Parmi les traits remarquables au niveau de l’organisme de la tortue, on distingue son mode respiratoire. Découvrez dans cet article comment respire la torture de terre.

Quel est le mode respiratoire de la torture de terre ?

Bien évidemment, les organes de la torture de terre correspondent de manière générale à celle des vertébrés. Cependant, l’appareil respiratoire de la torture est l’un des plus évolués parmi les vertébrés. En effet, la tortue possède une glotte, un larynx, un pharynx et une trachée composée d’anneaux cartilagineux. Comme l’homme, elle possède deux poumons, mais avec de nombreux replis. Ils sont situés sous la dossière. Comme vous pouvez le remarquer, la tortue n’a pas de diaphragme. Sa respiration est réalisée par le biais des mouvements de l’ensemble du corps.

A lire en complément : Signification tatouage loup : symboles et inspirations pour votre motif

De la même manière dont son mode respiratoire est performant et unique, il est aussi vulnérable. En effet, une tortue positionnée ou bien qui échoue sur le dos peut mourir. Cela est dû à la présence de ses poumons et ses nombreux replis sur la dossière de sa carapace. L’une des particularités du mode respiratoire des tortues est la respiration cloacale. C’est une technique qui consiste à respirer par l’anus. Elle est souvent distinguée chez les tortues aquatiques. Mais il est aussi employé par les tortures terrestres pour survivre en hiver.

A lire en complément : Euthanasie canine : procédure et raisons pour un choix difficile

Quel est le métabolisme des tortues terrestres ?

La tortue est un animal à sang froid qui s’expose au soleil pour augmenter sa température interne. Pour cela, elle passe la moitié de son temps dans une attitude immobile que les experts qualifient de sommeil. Alors la torture est un animal qui aime la chaleur et ne supporte pas le froid. Mais elle a la capacité de s’adapter à toutes les températures. Ainsi, pendant l’hiver, pour survivre, la tortue hiberne.

Pour ce faire, elle s’enterre et se retire dans sa carapace. Durant la phase d’adaptation, elle ralentit son métabolisme dans l’optique de consommer moins d’énergie. Toutefois, l’entrée en hibernation est progressive. En effet, la tortue s’alimente de moins en moins pour vider son tube digestif et s’enterrer. C’est pendant ce processus qu’elle emploi la respiration cloacale.

vous pourriez aussi aimer